Site géré et administré par MY TRADING FOREX EOOD - Sofia Bulgaria - contact@my-trading-forex.fr

  • Facebook Round
  • LinkedIn Carré noir
  • YouTube Carré noir
  • Twitter Round
  • meidum.png
  • steemit.png

Pour ouvrir un compte de Trading avec un effet de levier plus important (hors UE), merci de cliquer ici

 

ATTENTION : Je ne recommande pas l'utilisation d'un important effet de levier, au contraire. Un effet de levier de 10:1 correspond déjà à une prise de risque trop importante. Un débutant devrait se restreindre à ne pas utiliser d'effet de levier. Cependant, je peux comprendre que certains traders amateurs, ayant un compte de quelques centaines d'euros, puissent avoir besoin d'un effet de levier plus important ... et qu'une limitation du levier puisse correspondre à une obligation (injuste) de déposer une somme plus importante. Si vous êtes dans le cas de ce Trader amateur, qui comme un joueur de poker amateur, s'amuse avec quelques centaines d'euros (en connaissance des risques) et souhaite obtenir plus de levier ... alors mieux vaut aller vers un Broker sérieux qui est capable d'offrir le levier souhaité, plutot que de se retrouver chez un Broker offshore malhonnête et parfois totalement escroc. En cas de doute contactez-moi !
 

Lire les avertissements complets - cliquez ici

My-Trading-Forex.com reçoit une commission sur le volume de transactions (ou une commission fixe à l'ouverture du compte) pour toute ouverture d'un compte de Trading via les bannières publicitaires ou les liens d'affiliation présents sur le site My-Trading-Forex.com

My-Trading-Forex.com peut aussi recevoir des commissions pour les inscriptions aux formations présentées sur le site web.

 

Veuillez noter que le site My-Trading-Forex.com étant gratuitement accessible, ce sont ces commissions qui font vivre le site web …

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l'effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes d’investisseurs privés perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

En savoir plus sur les Brokers Forex

March 31, 2019

| Ecrit par

J'ai commencé à travailler en 2007 pour des courtiers Forex, et cela fait bien plus longtemps que je suis un passionné du Trading sur le Forex.

 

J’ai commencé comme « Introducing Broker » pour Synthesis Bank qui était une banque Suisse à part entière, proposant d’intervenir sur différents marchés dont le Forex (devenue par la suite Saxo Bank Suisse), puis pour FXCM qui prône l’exécution "No Dealing Desk" sur le Forex, ensuite pour OANDA qui est certainement l’un des meilleurs Market Maker qui soit, pour FIXI qui est une société de courtage dont la clientèle est exclusivement institutionnelle, et jusqu'à fin 2016 pour JFD Brokers qui s'inscrit dans un modèle de transparence unique.

 

Bien que ces cinq sociétés offrent des solutions pour trader sur le Forex dans de bonnes conditions, elles ont des "business model" bien différents. Du Market Maker au Prime Broker, en passant par des courtiers STP/DMA, on retrouve avec les courtiers chez qui j'ai pu travailler ... un excellent panel des différents types de fonctionnement d'un courtier Forex. Voir aussi "Comment choisir son courtier"

 

Certains brokers utilisent le statut de Market Maker pour prendre la contrepartie de toutes les transactions de leurs clients, manipuler les prix, chasser les Stop Loss, et donc faire perdre volontairement les Traders particuliers.

 

Depuis, il y a une « guerre » commerciale et marketing autour du sujet :

« No Dealing Desk ou Market Maker, qui va exécuter vos transactions avec le plus de transparence ».

 

FXCM défend sa position de courtier No Dealing Desk en expliquant que les market maker jouent la contrepartie des clients et profitent de leurs pertes. Un argument commercial qui fait « mouche » sur un marché où il y a globalement plus de perdants que de gagnants.

 

Les Market Maker eux vont se défendre en expliquant qu'ils couvrent les positions de leurs clients, qu'ils offrent une valeure ajoutée (spread fixe, Stop Loss garanti ...) et qu'il ne faut pas confondre les Market Maker sérieux avec les sociétés non-régulé qui offrent un service plus proche de celui du casino en ligne que du Trading.

 

En réalité, ce n’est pas la vraie problématique que le trader particulier doit se poser.

D'autant plus que le terme « No Dealing Desk » n'est qu'un argument marketing qui ne prouve rien !

 

Et c’est après avoir discuté avec des professionnels du Trading (Hedge Fund) que j’ai compris que cette « guerre » commerciale n’a en fait qu’un seul but, détourner les vraies questions qui sont :

 

- Ai-je des bons prix et au bon moment ?

- Ai-je des spreads étroits pour un coût de transaction faible ?

- Mes transactions sont-elles exécutées rapidement et au prix que j’ai demandé?

- L'offre de mon Broker correspond-t-elle à mes besoins ?

 

Ce sont les questions que se posent les professionnels avant de prendre la décision de travailler avec tel ou tel fournisseur de liquidité (bien que les professionnels se posent aussi des questions concernant l’éventuelle rémunération ou garantie des fonds déposés, les flux de News offert et surtout les lignes de crédit mise à disposition par le « Prime Broker »).

 

Attention= certains brokers offrent des spreads très bas mais ajoutent une commission. Généralement, les commissions sont calculées par millions traités. Si un broker vous facture une commission de 50 USD par million, vous devez ajouter 1 pip dans votre comparaison de spread (50 USD allé + 50 USD retour = 100 USD = 1pip).

Ex: si le broker fournit un spread de 0,9 pip et 50 USD de commission par million,

Votre coût de transaction réel est de 0,9 + 1 soit l’équivalent d’un spread de 1,9 pip.

 

Généralement, les courtiers qui offrent un spread interbancaire + une commission sont des courtiers ECN ou STP. Ce genre de courtier offre une plus grande transparence dans les prix et les exécutions d'ordres puisqu'ils ne font que prendre les prix interbancaires, les transmettre aux clients et prendre une commission lors du passage de l'ordre qui sera envoyé aux fournisseurs de liquidité. Ils ne sont donc que de simples intermédiaires pour la réception et transmission d'ordres.

Ainsi, on peut facilement savoir ce que l'on paye au broker ... et avoir la certitude que l'on sera exécuté au meilleur prix et dans les meilleurs conditions possibles.

C'est le type de broker qu'il faut priviligié pour le Trading Algorithmique ou le Scalping.

 

Un courtier 100% STP/DMA doit etre en mesure de fournir un rapport d'exécution post-trade sur lequel il peut prouver qu'il n'est pas la contrepartie de la transaction, en montrant vers quel fournisseur de liquidité l'ordre a été envoyé.

 

A l'opposé, il y a des courtiers qui ne facturent aucune commission et qui intègrent leurs revenus dans le spread. Ce sont des Markets Makers !

Un Market Maker va créer son propre prix, sa propre cotation pour ses clients. Il va bien sûr rester très proche des prix du marché interbancaire, mais il va élargir le spread qui constitura alors son revenu.

 

Ce type de courtier peut choisir de se couvrir sur le marché interbancaire à un meilleur prix que celui qu'il a offert à son client, ou il peut aussi choisir de ne pas se couvrir et donc garder la contrepartie de la transaction de son client. S'il ne se couvre pas, un gain pour le client sera une perte pour le broker et vice et versa. Il peut donc y avoir un conflit d'intéret important !

 

Le Market Maker peut offrir une valeure ajoutée dans son offre, comme par exemple proposer des frais overnight (Rollover/Swap) beaucoup plus bas que la réalité du marché interbancaire.

 

C'est le type de broker que l'on peut choisir pour du Trading moyen ou long terme !

Il faudra être très vigilent dans le choix d'un Market Maker car beaucoup d'entre eux ne sont pas toujours des courtiers recommandables ... certains sont même très malhonnête !!

 

Vous pouvez me contacter en cas de doute, je prendrai le temps de vous orienter !

 

Attention: Certains brokers annoncent fonctionner comme un courtier ECN ou STP alors qu'ils sont en réalité Market Maker, leur offre est parfois identique à celle d'un véritable courtier STP. Il faut vérifier les agréments du courtier pour savoir quelles sont les activités pour lesquelles le courtier est autorisé. Un véritable courtier STP doit obligatoirement vous fournir un rapport d'exécution sur lequel vous devez clairement voir qui est la contrepartie de votre Trade (si vous en faites la demande aupres de votre broker). Si vous avez un doute, contactez moi !

 

Aussi, des courtiers STP élargissent parfois le spread pour avoir une deuxième rémunération en plus de la commission. Le spread interbancaire sur EUR/USD est souvent compris entre 0 pip et 0.3 pip ... si votre courtier affiche souvent 0.6 pip et jamais 0 pip, il y a de fortes chances que le spread soit artificiellement élargi.

Je conseille vivement de fuir les Brokers qui cachent le fait d'etre Market Maker, ou qui essayent de se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas. De la même manière que je conseille de fuir les brokers qui ajoutent "sneaky mark-up", c'est à dire un élargissement du spread dissimulé au client.

 

Aussi, beaucoup de brokers affichent un spread (ou des commissions) qui sont en réalité négociable ... Ne l'oubliez pas ...

 

Indication sur les spreads et coûts sur EUR/USD:

 

- Cher = plus de 2 pips (ou 0.1 pip de spread + 100 USD par million de commission)

- Moyen = entre 1 et 2 pips (ou 0.1 pip de spread + 50 USD par million de commission)

- Compétitif = moins de 1 pips (ou 0.1 pip de spread + 30 USD par million de commission)

 

Il est aussi très important de prendre en compte la qualité d'exécution des ordres car un spread compétitif associé à une mauvaise exécution (slippage) n'a aucun intérêt pour un Trader.

 

En règle générale, il est préférable de trader sur des spreads bruts avec un commission ajoutée à part. C'est ce que proposent les courtiers STP !!!

 

Il est aussi évident et très important de contrôler que le Broker chez qui vous allez déposer vos fonds soit régulé par une autorité tel que l’AMF, la FCA ou la NFA (vérifiez aussi où se trouve le siège social de votre Broker pour éviter les mauvaises surprises, ex : Bélize, Panama, BVI, Seychelles etc .. )

 

Soyez aussi vigilent car certains brokers peuvent afficher un spread bas, mais ils vont alors décaler la fourchette BID/ASK dans le sens de la tendance du marché. Vous auriez alors un prix faussé par le Broker, ce qui peut avoir de graves conséquences sur votre Trading.

 

Depuis plusieurs années, les courtiers Forex présents aux USA et disposant de la licence NFA/CFTC sont dans l’obligation de rendre public leurs pourcentages de clients gagnants et perdants. Depuis 2018, la nouvelle norme de l'ESMA impose également aux courtiers Européens d'afficher le pourcentage de clients perdants publiquement.

 

Ces chiffres sont publiés chaque trimestre, vous pourrez les retrouver sur le site FinanceMagnates.

 

Il est intéressant de constater que le pourcentage de clients gagnants peut varier de plus de 12% entre le haut de la liste et le bas de cette étude trimestrielle (ne parlons pas de bons ou de mauvais Brokers car il ne s’agit ici que des statistiques des performances de clients).

 

Cependant, il y a très probablement un lien de cause à effet entre l’offre du Broker (ou la manière dont l’offre est présentée) et les résultats de leurs clients.

 

Par exemple : Avec une offre similaire, un Broker qui va annoncer des gains faciles aura très probablement plus de clients perdants que celui qui va simplement avertir les clients des risques et difficultés du marché. Il est logique qu’un novice à qui l'on annonce des gains faciles ne va pas faire l’effort de chercher un apprentissage aussi minime soit-il (lecture d’un livre), alors qu'un débutant à qui l'on explique que le Trading est une activité difficile va certainement prendre le temps de se former ou au moins de s'informer avant de commencer. 

 

Hors, une personne ne connaissant pas le marché des devises et les règles qui lui sont propre, aura moins de chance de réussir que quelqu’un qui a pris la peine de se former au préalable.

 

On peut donc penser que les campagnes publicitaires et la manière de présenter une offre de courtage sur le Forex aura déjà un impact significatif sur les résultats futurs des clients. Mais ce n’est pas tout, je pense qu’il y a de nombreux autres facteurs qui vont faire pencher la balance dans un sens ou dans un autre.

 

Le Spread (ou la commission) peut lui aussi avoir un impact sur les résultats d’un trader. D’une part, pour une raison mathématique évidente ... si on paye moins, on gagne plus. D’autre part, je pense que l’impact du spread va plus loin que cela.

 

Quand un trader est gagnant sur une transaction, il est psychologiquement dans un état plus serein que lorsqu’il est en perte, perte qui provoque parfois un stress important. Le trader va donc plus facilement être susceptible de faire des erreurs quand la transaction est en perte (fermer la position perdante trop tôt, négliger les règles de gestion du risque comme le stop loss, moyenner à la baisse avec un gros levier, etc …)

 

Avec un spread plus serré le trader sera moins longtemps en situation négative (et la perte dûe au spread sera moins importante) et il sera donc plus rapidement en gain. Le trader pourra donc plus facilement gérer ses positions avec un spread de 1 pip qu’avec un spread de 3 pips.

 

Il ne faut pas oublier que la situation gagnante/perdante d’une transaction va considérablement impacter la manière dont le trader va gérer cette même transaction (et les autres d’ailleurs).

 

Plus vite le trader sera en gain, plus vite il sera dans un état d’esprit propice à une bonne gestion de ses transactions.

 

On peut donc en conclure qu’un Broker qui offre un spread plus serré aura plus de clients gagnants qu’un courtier qui offre un spread plus large.

 

L’effet de levier est certainement l’un des aspects les plus intéressants sur le marché des devises, mais un effet de levier de 10 :1 est amplement suffisant pour pouvoir tirer profit des 1 à 2 % de volatilité journalière. Un Broker qui incite ses clients à l'utilisation d'un effet de levier important aura lui aussi plus de chance d'avoir un taux de clients perdants élevés.

(Je recommande à un débutant de ne pas utiliser d’effet de levier ou d’utiliser un effet de levier inférieur à 5:1)

 

Notez qu’un mouvement de 1% avec un levier de 5:1 aura un impact de 5% sur le compte du trader, alors qu’il est communément recommandé de ne pas dépasser 1 ou 2 % de risque.

 

L’exécution des transactions est aussi un facteur qui va créer une différence dans les résultats de performances des traders, certains brokers ne vont jamais (ou rarement) exécuter les transactions de leurs clients aux prix indiqués.

 

Il est évident que ce critère peut avoir une influence importante sur le résultat final. Même si l’on ne fait pas nécessairement attention sur chaque trade que le prix diffère de 0,2 ou 0,5 pip (à l’ouverture, à la fermeture, take profit ou stop loss), l'impact est pourtant réel.

 

Pour preuve, le même Expert Advisor (robot trader) n’aura pas les mêmes résultats d’un broker à un autre. J’ai déjà vu pour le même Expert Advisor des différences de résultats impressionnantes.

 

Imaginez ... 0,5 pip en moins au moment de l’ouverture de la position et au moment de la fermeture, c’est presque invisible, pourtant après un mois (avec 11 transactions par jour), la différence est de 220 pips (soit 2,2% sans aucun effet de levier).

 

La qualité d’exécution a donc un impact sur les gains des clients, ça semble évident mais il est important de le souligner car certains brokers vont afficher un spread très bas mais avec une très mauvaise exécution.

 

Un broker qui offre des spreads bas, une bonne exécution et une profonde liquidité aura certainement plus de chances d’avoir plus de clients gagnants que les autres (mais ça ne fait pas tout, il faut aussi que le Trader soit bon).

 

En conclusion, il y a de nombreux paramètres qui vont plus ou moins impacter les résultats des clients d’un broker, ce qui pourrait expliquer les différences dans le pourcentage de clients gagnants/perdants pour chaque broker.

 

Il est aussi intéressant de noter que les pourcentages gagnant/perdant changent d’un trimestre à un autre mais que le classement n’a presque pas changé depuis la première publication, ce qui confirme l’hypothèse que cette différence de pourcentage d’un courtier à un autre proviendrait majoritairement de l’offre du courtier.

 

On parle souvent des courtiers qui jouent contre leurs clients et qui vont chercher les stop loss, personnellement, je ne crois pas qu’un courtier intelligent puisse avoir ce genre de pratique (sauf dans le cas de certains brokers crapuleux connus de tous).

 

Par contre, je pense que les courtiers qui jouent réellement contre leurs clients ont des méthodes bien plus intelligentes pour orienter les décisions de leurs clients afin d’en faire des clients perdants.

Choisissez donc bien votre courtier !!!

 

Il faut aussi voir la manière dont vous allez investir sur le marché des devises (stratégie, money management, etc …) car ouvrir un compte avec un très bon broker est certainement primordial pour la suite, mais ça ne fait pas tout, vous aurez d’autres choix à faire quand vous serez devant votre écran.

 

Pour savoir si un Broker joue contre vous ou pas, renseignez-vous auprès des autorités de régulations afin de savoir si le Broker dispose d'une licence l'autorisant à être Market Maker.

Si oui, notez qu'un broker qui vous affirme ne pas « jouer contre vous » n'aurait aucun intérêt à disposer d'un agrément de ce genre.

 

Exemple : « Si je suis un Lapin et que je croise un gars avec un fusil et une licence de chasse qui m'affirme être l'ami des animaux … je le crois ou je pars en courant ? »

N'oubliez pas que vous êtes dans un monde de requins !!

 

 

Marc RAFFARD

 

CONTACTEZ-MOI SI VOUS DEBUTEZ ET QUE VOUS AVEZ DES QUESTIONS OU BESOIN D'AIDE

Please reload

Nuage de Tags

Please reload

News & Actualités

La carte de retrait Amana Capital

November 8, 2019

1/7
Please reload

Publications récentes