Site géré et administré par MY TRADING FOREX EOOD - Sofia Bulgaria - contact@my-trading-forex.fr

  • Facebook Round
  • LinkedIn Carré noir
  • YouTube Carré noir
  • Twitter Round
  • meidum.png
  • steemit.png

Pour ouvrir un compte de Trading avec un effet de levier plus important (hors UE), merci de cliquer ici

 

ATTENTION : Je ne recommande pas l'utilisation d'un important effet de levier, au contraire. Un effet de levier de 10:1 correspond déjà à une prise de risque trop importante. Un débutant devrait se restreindre à ne pas utiliser d'effet de levier. Cependant, je peux comprendre que certains traders amateurs, ayant un compte de quelques centaines d'euros, puissent avoir besoin d'un effet de levier plus important ... et qu'une limitation du levier puisse correspondre à une obligation (injuste) de déposer une somme plus importante. Si vous êtes dans le cas de ce Trader amateur, qui comme un joueur de poker amateur, s'amuse avec quelques centaines d'euros (en connaissance des risques) et souhaite obtenir plus de levier ... alors mieux vaut aller vers un Broker sérieux qui est capable d'offrir le levier souhaité, plutot que de se retrouver chez un Broker offshore malhonnête et parfois totalement escroc. En cas de doute contactez-moi !
 

Lire les avertissements complets - cliquez ici

My-Trading-Forex.com reçoit une commission sur le volume de transactions (ou une commission fixe à l'ouverture du compte) pour toute ouverture d'un compte de Trading via les bannières publicitaires ou les liens d'affiliation présents sur le site My-Trading-Forex.com

My-Trading-Forex.com peut aussi recevoir des commissions pour les inscriptions aux formations présentées sur le site web.

 

Veuillez noter que le site My-Trading-Forex.com étant gratuitement accessible, ce sont ces commissions qui font vivre le site web …

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l'effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes d’investisseurs privés perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Pourquoi le Forex ?

March 30, 2019

| Ecrit par

Il existe de très nombreux avantages à vouloir trader sur le Forex:

 

- Liquidité très importante

- Coût relativement bas

- Accès 24h/24

- Levier

- Volatilté modérée

- etc ...

 

Mais nous notons surtout 2 bonnes raisons de Trader sur le Forex plûtot que sur les Actions.

 

 

1ère Bonne Raison :

 

La crise de 2008 a montré que toutes les actions étaient très sensibles à la crise des subprimes. Plus généralement, l'action d’une société cotée en bourse est plus sensible à des phénomènes exogènes (conjoncture mondiale, Macro- économie…) qu’aux décisions prises par les dirigeants de la société ou au chiffre d’affaires.

De plus, toutes les informations concernant la société vous parviendront toujours trop tard et vous ne pourrez pas en tirer profit. Traiter les devises revient à traiter la Macro-économie. Et l’information sur la Macro-économie se trouve partout (journaux, TV, internet, radio) alors que l’information sur une petite société sera plus dure voire impossible à obtenir.

 

 

2ème Bonne Raison :

 

Lorsque vous traitez sur le Forex, vous traitez deux actifs (par exemple EUR et USD). Il y a des gens qui ont intérêt à acheter du dollar et d’autres de l’euro. Avec les actions, vous ne traitez qu’un seul actif et donc, tout le monde est dans le même sens : acheteur de l’action. Le risque est donc la baisse.

Par conséquent, les mouvements à la baisse sont souvent plus violents que les mouvements à la hausse. Sur le Forex, contrairement aux actions, le fait qu’il y ait deux actifs implique qu’il n’y a pas forcément de dissymétrie entre les tendances haussières ou baissières.

 

Avec un volume quotidien de plus de 5 000 milliards de dollars, le Forex fait plus de 3 fois la taille de tous les marchés d’actions combinés, ce qui en fait le plus grand marché financier au monde. Étonnamment, ce gigantesque marché est peu connu de la plupart des traders et des investisseurs particuliers.

Jusqu’au développement du Trading en ligne, grâce notamment à Internet, il y a quelques années, le marché des changes (FOREX) était principalement le domaine d’intervention de larges institutions financières, de compagnies multinationales et de hedge funds. Pourtant tout le monde, du garagiste au banquier subit l’impact de la variation des monnaies.

 

Depuis l'apparition de nombreux scandales d'escroquerie, la popularité du Forex est en baisse ...

De nombreuses sociétés malhonnêtes ont escroqué des milliers d'investisseurs particuliers, en promettant des placements à rentabilité hors du commun. 

Souvent basées dans des juridictions comme les BVI ou les Seychelles, les escrocs ont déclenché une chasse aux sorcières mais il ne faut pas tout confondre. Il y a des escrocs d'un coté, mais aussi des sociétés de courtage sérieuses pour les passionnés qui veulent se lancer dans le Trading sur le Forex.

 

 

EN QUOI CE MARCHE EST-IL DIFFERENT DES AUTRES ?

 

A la différence des marchés d’actions, de futures ou d’options, le marché de devises n’est pas un marché physiquement centralisé. Les échanges se font à travers divers brokers spécialisés ou banque. A première vue, cela peut déconcerter les investisseurs habitués à des échanges structurés comme sur le NYSE ou EURONEXT. Pourtant cette façon de procéder fonctionne parfaitement en pratique : les négociants sur le forex doivent à la fois échanger et coopérer les uns avec les autres, le marché se régulant de par lui-même ... c’est la loi de l’offre et de la demande. De plus, de nombreux intermédiaires sur le Forex aux États Unis deviennent membres de la NFA (National Futures Association), s’assurant ainsi l’arbitrage de l’organisme en cas de litige. De ce fait, il est essentiel que tous ceux qui envisagent d’échanger des devises, le fassent à travers une société membre de la NFA (ou de la FCA pour l’Europe).

 


Voici une liste de 4 autres facteurs qui différencient le Forex des autres marchés.


• Pari simple : pro-dollar ou anti-dollar

Lorsqu’il s’agit d’échanger une quelconque devise basée sur le dollar, l’idée générale est simple: vous êtes pro-dollar ou anti-dollar. Parce que 87% de toutes les transactions impliquent le dollar américain, les perspectives du billet vert et des données économiques américaines ont tendance à dominer le prix des paires de monnaies.

 

• Échanges publics sur le forex. Pas de fraude

Vu que les devises traitables sont celles des pays les plus développés comme les États Unis, l’Angleterre, les états de la zone Euro ou l’Australie, les fraudes comptables ne sont pas une préoccupation pour le trading de devises. Les données économiques sont fournies à tout le monde en même temps, rendant impossible d’éventuels délits d’initié. Par exemple, CNBC publiera les chiffres de l’emploi à la minute où ils seront parus, uniformisant ainsi les règles du jeu pour tous les investisseurs.

 

• La possibilité de gagner des intérêts

Les intérêt (ou rollover) sont perçus ou payés, pour chaque position maintenue ouverte. Chaque monnaie est associée à un taux d’intérêt. Les devises étant échangées par paires, chaque échange n’implique pas que deux monnaies, mais également deux taux d’intérêt. Si le taux d’intérêt de la devise que vous achetez est supérieur à celui de la devise vendue, votre rollover est positif et vous percevez les intérêts ; à l’inverse, si la devise achetée a un taux d’intérêt inférieur à celui de la devise vendue, votre rollover est négatif et vous paierez les intérêts. Les intérêts représentent un coût ou un profit supplémentaire à votre position sur le Forex.

 

• Échanges 24h sur 24

Le marché des changes est le marché le plus liquide au monde. Vous pouvez trader 24h sur 24 et 5j/7j. Sur le marché des devises, il y a relativement peu d’écarts de prix. Sa taille et son étendue en font le marché le plus accessible au monde. Vous pouvez échanger à tout moment et le marché est toujours ouvert.

 

Nous sommes différents les uns des autres de par nos goûts, nos tempéraments, nos styles… Et quand il s’agit de trader, nous n’avons pas à nous limiter à une stratégie unique car il existe plusieurs façons de négocier sur le marché des devises. Dans les quelques lignes qui suivent, nous vous présentons 3 modèles spécifiques qui intègrent des facteurs clés du trading des devises : fondamentaux, techniques et opinion du marché.

 

 

Les news font bouger les marchés

 

Qu’est ce qui fait varier les monnaies ? Les nouvelles. Les nouvelles économiques, politiques et les commentaires des autorités monétaires qui sont en contradiction avec les attentes du marché, peuvent avoir un fort impact sur le prix des monnaies. La spéculation est une question de ressenti, et les nouvelles peuvent renforcer la valeur d'une monnaie ou au contraire la retourner complètement.

 

L’une des erreurs les plus communément commises par les traders débutants, est de penser que toutes les nouvelles impactent immédiatement sur le prix. Pas tout à fait en réalité. Le forex est le plus grand et le plus liquide des marchés financiers avec un volume de 5000 milliards par jour. Sur ce marché, il est impossible pour les prix de s’ajuster automatiquement suite à la parution d'une information. Quand les gros acteurs du marché comme les multinationales ou les hedge funds réagissent aux changements économiques ou politiques, cela peut prendre des jours avant que le prix ne s’ajuste complètement à la nouvelle réalité. Il y a cependant un effet d'annonce lors de la parution d'une nouvelle importante, les mouvements du marché lors de l'annonce sont souvent chaotiques et parfois même contraire à la logique.

 

Le trading actif fait référence au fait de suivre le flux. Nul besoin de deviner le résultat à l’avance, ce qui est souvent difficile pour les traders sans grandes connaissances économiques. Mieux vaut observer et attendre. Si les données économiques sont pires ou meilleures que celles prévues, de bonnes opportunités de réaction peuvent se présenter. Cependant, il existe une règle clé à suivre pour le trading actif : soit nous sommes dans le juste, soit nous sommes dans le faux. Si le prix n’a pas réagi comme prévu à une nouvelle information, et a été redéfini à de nouveaux seuils, pourquoi participer aux échanges ? Le marché a jugé l’information peu importante, il ne faut pas s’attarder sur la perte enregistrée.

 

 

Suivre la tendance

 

"Trader dans le sens de la tendance" est un vieux proverbe qui a permis à beaucoup de traders de gagner des millions de dollars sur le marché des devises. Généralement, les devises développent de fortes tendances. Contrairement aux actions qui peuvent être impactées par pléthore de variables, allant de la conjoncture économique à la démission d’un dirigeant, les monnaies sont influencées d’abord par des facteurs macro-économiques comme la croissance du pays ou la politique monétaire. Ainsi, une fois qu’elles sont dans une direction, elles ont tendance à la suivre et à y rester.

 

Pourtant, la direction prise par une devise n’est pas toujours claire. Sur une base journalière, les nouvelles économiques et politiques ou encore les positions spéculatives peuvent mettre les devises hors champ, rendant difficile le trading sur une tendance. Heureusement, nous pouvons profiter de l’analyse technique pour nous aider à définir la véritable tendance d’un mouvement aléatoire. Les Bandes de Bollinger sont un bon moyen d’identifier une tendance. Il s’agit de l’un des outils les plus populaires de l’analyse technique, très apprécié des traders et applicable à tous les marchés (actions, obligations, devises). Beaucoup de traders l’utilisent pour déterminer des seuils de surachat ou de survente ; lorsque le prix touche la bande supérieure, c’est un signal de vente et inversement quand le prix touche la bande inférieure, on achète. Nous avons une façon unique d’utiliser les bandes de Bollinger, créant des canaux de prix qui nous permettent de rester dans la tendance.

 

Initialement, les bandes de Bollinger mesurent un écart. C’est pourquoi elles peuvent être très utiles pour la définition d’une tendance. En générant deux ensembles de bandes (l’un paramétré sur un écart type et le second paramétré sur deux écarts types), nous avons une bonne perspective de l’évolution du prix.

 

Un autre avantage de cet outil est qu’il s’adapte dynamiquement à l’expansion et à la contraction des prix, à mesure que la volatilité baisse ou augmente. Ainsi, les bandes s’élargissent ou se rétrécissent naturellement de façon synchronisée avec le prix créant ainsi une enveloppe précise autour de la tendance.

 

Les bandes de Bollinger sont un indicateur technique populaire, mais il en existe d'autres (RSI, Moyennes mobiles, CCI etc ...). Veuillez noter qu'un indicateur technique est toujours calculé sur les cours passés des prix du marché. Comme nous pouvons le souligner dans son nom, un indicateur donne une indication ... ce n'est pas un ligne magique qui montre le future !!!

 

 

Passivité

 

L’une des stratégies les plus communes sur le marché des changes est d’essayer de sélectionner les pics à la hausse et à la baisse, mais l’utilisation de l’analyse technique peut s’avérer difficile et frustrante (notez que je ne recommande pas d'essayer de chercher les pics haut et bas du marché, c'est une mission impossible !).

 

Cependant, la passivité a prouvé son efficacité pour identifier les pics hauts et bas. Ici, vous avez un indicateur qui mesure le positionnement achat/vente de plusieurs dizaines de milliers de Traders. Cet indice repose sur des traders qui sont toujours pris du mauvais coté du marché en essayant de trouver les pics hauts et bas, au mauvais moment. Quand ils abandonnent, c’est souvent à ce moment qu’un retournement apparaît.

 

Savoir s'il y a beaucoup d'acheteurs ou de vendeurs sur le marché permet aussi de mesurer la force potentielle du marché à l'approche d'un support ou d'une résistance.

 

Exemple: Si le marché est en baisse. l'EUR/USD est passé de 1.1200 à 1.1100. 

A l'approche de 1.1100, qui constitue un niveau de support important, le Trader constate qu'il y a 85% d'acheteurs.

Tot ou tard, les acheteurs devront cloturer leurs positions (ici en perte).

Cloturer une position achat, c'est la meme chose que de faire une vente ...

Il y a donc dans le marché un nombre important de vendeurs potentiels qui choisiront peut-etre de cloturer leurs pertes sur la zone de support, ou si la zone de support est légerement dépassée pour limiter les pertes supplémentaires en cas de cassure du support.

 

Ceci va causer une accélération à la baisse !!!

 

Il est donc possible d'anticiper la force d'un mouvement avenir, et même anticiper une cassure de support ou résistance quand on a une estimation du nombre d'acheteurs et de vendeurs.

 

(Notez que les indicateurs de positionnement achat/vente mis à disposition par les Brokers - ici celui de OANDA - ne représentent qu'une infime part du marché, pour avoir un meilleur visuel il est préférable de regarder le COT Report qui représentera environ 10% des échanges de devises sur le CME).

 

Il faut donc utiliser les informations acheteurs/vendeurs comme un sondage, ce n'est qu'une estimation sur la base de données prises sur un faible échantillon de Traders.

 

N'oubliez pas que l'analyse technique n'est qu'un outil, bâtir une stratégie de Trading à 100% sur l'analyse technique reviendrait à conduire sa voiture en se dirigeant avec les étoiles ...

 

 

Article rédigé avec la participation de Philippe Lhermie et Marc Raffard.

Please reload

Nuage de Tags

Please reload

News & Actualités

La carte de retrait Amana Capital

November 8, 2019

1/7
Please reload

Publications récentes